Compte rendu – Comité Opérationnel Régional – 15 septembre 2015

COR, Compte rendu

Présents :

  • Maurice Kubler pour l’Ariege (09),
  • Frédéric Gabanou pour la Haute-Garonne (31),
  • Didier Cutillas et Anne Harant pour le Gers (32),
  • Matthieu Charle et Elodie Laleu pour le Lot (46),
  • Yves Ortega pour les Hautes-Pyrénées (65),
  • Bernard Champanet pour le Tarn (81),
  • Helene Paillard pour le Tarn-et-Garonne (82),
  • Ryselenn Bouzoubaa et Christine Defroment pour AIDES,
  • Anne Roussin pour le CEIP-A
  • Gerard Laurencin pour le SMPR,
  • L’équipe du reseau RAMIP : Jacques Barsony, Christophe Boudard, Daniel Garipuy,
    Hamida Ghazi, Gerard Fontan, Agne s Lafforgue, Alexandra Montero, Guillaume Suderie.

Excusés :

  • Nadege Pereira-Poujol et Gregory Poczernin pour l’Aveyron (12),
  • Etienne Normand pour la Haute-Garonne (31),
  • Cecile Bataillon pour les Hautes-Pyrénées (65),
  • Pierre Baranski pour le Tarn (81),
  • Francine Quesada pour RAMIP.

Ordre du jour :

  • Tour de table et présentation des travaux dans chacun des territoires
  • Document de fonctionnement du COR
  • Réalisation d’une affiche a destination des professionnels libéraux (médecins et pharmaciens)
  • Programmation de la journée régionale : élaboration du cahier des charges

 

Le comité opérationnel régional du 15 septembre s’est déroulé en 3 temps :

1er temps : Tour de table et présentation des travaux dans chacun des territoires.

2eme temps : Proposition d’une méthode de validation concernant l’affiche a destination des professionnels libéraux et du document de fonctionnement du COR.

Concernant ces deux travaux, il est décide que l’equipe de RAMIP est en charge de la réalisation d’un premier travail qui sera soumis a validation lors d’un prochain COR.

3eme temps : Programmation de la journée régionale : élaboration du cahier des charges

Depuis le COR du 11 juin 2015, ce comité est en charge de mettre en œuvre la journée régionale du réseau prévue au second semestre 2016.

  • Sur le fond

L’objectif principal de cette journée est de rassembler les professionnels de la région afin qu’ils puissent échanger ensemble.
La thématique conductrice sera donc la notion « de travail en réseau » dans sa « dimension transdisciplinaire », et ce, au service de la clinique et de la gestion de la discontinuité du parcours de sante . Les membres du COR souhaitent que cette journée soit le lieu de de bat et d’e changes d’experiences entre les acteurs qui constituent le réseau médecins, pharmaciens, psychologues, travailleurs sociaux, acteurs de la réduction des risques et personnes
concernées. Le résultat de l’elaboration et de la mise en œuvre de cette journée doit refléter la philosophie du réseau. Le projet est que cette journée puisse dessiner une ligne directrice qui permettra d’orienter les pratiques. Les membres du COR souhaitent que cette journée soit le lieu de partage d’experiences et particulièrement de celles construites la ou les moyens sont faibles. Le développement de ces objectifs centraux en sous-thèmes reste encore a élaborer afin de de terminer la forme de la journée.

  • Sur la forme

Cette première journée régionale se déroulera a Toulouse. L’equipe opérationnelle rappelle que la mise en œuvre d’une journée de cette dimension est un travail important qui se planifie (cahier des charges, rétroplanning…). Les modalités d’organisation doivent être appréhendées en me me temps que les contenus. A ce stade de la réflexion, il est délicat d’envisager le nombre de plénières ou d’ateliers ainsi que leur composition. Toutefois, en lien direct avec les orientations thématiques envisagées, il sera nécessaire de fixer ces modalités lors du prochain comité pour répondre a des questions pratiques (choix du lieu, date exacte, accessibilité , logistique…).

Plusieurs possibilités sont d’ores et déjà envisagées :

  • Les ateliers semblent être les dispositifs les plus intéressants au regard de nos objectifs. Il semble plus facile d’echanger dans des groupes restreints que lors de plénières. L’ecueil est que tous les participants ne peuvent pas assister a tous les ateliers.
  • Il est convenu que les ateliers pourront accueillir un nombre d’inscrits très différent selon le thème. En effet, si l’un des ateliers est un e change autour de cas pratiques, il sera difficile d’accueillir plus de 10 personnes dans cet atelier.
  • Les ateliers pourront être aussi le lieu de production (texte, outils…).
  • Toutefois, les plénières ont aussi une fonction et permettent selon la thématique de transmettre du savoir. La combinaison entre plénières et ateliers sera envisage e directement avec les orientations thématiques choisies.
  • Il est décide que chaque plénière ou atelier sera pilote au moins par deux référents : le premier issu du comité , le second de l’equipe ope rationnelle. Ce binôme sera charge de la bonne mise en œuvre tant sur le fond (problematisation de la thématique) que sur la forme (dimension, choix des intervenants, animation) de l’atelier ou de la plénière.

A ce jour, de nombreux points sont encore a discuter :

  • Doit-on envisager une participation financière (au moins a la hauteur du repas) ?
  • Des actes de cette journée seront produits, mais sous quelles formes (écrits, vidéo) ?
  • Faut-il inscrire cette journée dans le cadre d’une validation DPC ?
  • Faut-il envisager des stands des différentes structures ?

A noter :
Lors des échanges, il a été évoque l’actualite de la fusion des régions. Il est propose d’integrer cet e le ment dans la construction de la journée.

Le prochain comité opérationnel régional aura lieu le mardi 20 octobre 2015, à 20h00, au RAMIP, 11 rue des Novars à Toulouse.

Concernant la journée régionale, les membres du COR devront de terminer les contours des différents ateliers et plénières (thématiques, intervenants…) lors de ce deuxième comité . L’équipe opérationnelle invite les membres à leur transmettre par mail leurs propositions avant la réunion pour être le plus efficace possible en séance. Bien évidemment, des thématiques nouvelles pourront émerger lors de nos e changes.