Compte rendu – Comité Opérationnel Régional – 21 septembre 2016

COR, Compte rendu

Présents :

  • Ariege : Emmanuel Rimann,
  • Aveyron : Gregory Poczernin,
  • Haute-Garonne : Pascale Heredia-Rodier, Frédéric Gabanou et Etienne Normand
  • Gers : Didier Cutillas et Nathalie Fantova,
  • Sylvie Bartolucci pour le SMPR
  • Jacques Barsony, Gerard Fontan, Daniel Garipuy, Agnes Lafforgue, Alexandra Montero, Guillaume Suderie pour RAMIP.

Excusés :

  • Aveyron : Equipe du CAARUD de Village 12,
  • Lot : Elodie Laleu,
  • Hautes-Pyrénées : Cecile Bataillon,
  • Tarn : Bernard Champanet,
  • Tarn-et-Garonne : Helene Paillard,
  • Ryselenn Bouzoubaa pour AIDES,
  • Anne Roussin pour le CEIP-A,
  • Martine Lacoste pour la Fédération Addiction,
  • Hamida Ghazi, Agnes Lafforgue, Francine Quesada pour RAMIP

 

Le Comité Opérationnel Régional du 21 septembre 2016 a permis de finaliser le programme de la journée régionale du 15 décembre 2016.

Une présentation de l’association Atout Clowns est faite au groupe. Cette compagnie a été conseillée a RAMIP par Jacques Barsony qui l’a déjà vue œuvrer. Certains clowns de cette compagnie ont été formes par le Bataclown (compagnie de clown théâtre).

Déroulement de leur action : Les clowns assistent aux ateliers, ils y prennent des notes. Dix minutes avant la fin de l’atelier, ils quittent la salle afin de se retrouver et de se concerter pour mettre au point leur intervention.

Il s’agit d’une << improvisation a chaud >> (en duo) sur ce qui a été dit et vécu par les participants. Une restitution d’atelier dure entre 5 et 7 minutes en moyenne. L’intervention d’Atout Clowns a la fin des ateliers du matin et de l’âpres-midi nécessite une restructuration du programme global.

Le matin, a la suite des plénières, les ateliers se de rouleront de 11h00 a 12h30. Un retour dans l’amphithéâtre pour l’ensemble des participants est prévu dans un de lai de 10 minutes pour les ateliers Addiction et troubles de la personnalité et Parcours de vie d’un consommateur de produit. La restitution d’Atout Clown se réalisera ente 12h40 et 13h00.

La pause repas aura lieu entre 13h00 et 14h30, sur le site.

L’après-midi, les deux ateliers Soins et réduction des risques et des dommages : articulations, partage d’expériences et Travail social en addictologie : réseaux, pluridisciplinarité et représentations de buteront a 14h30. Le premier se de roulera dans l’amphithéâtre ce qui lui donnera un supplément de temps de 10 minutes. Comme le matin, Atout clowns proposera une restitution de 16h10 a 16h30.

La clôture sera réalisée par le président du réseau. Il viendra conclure les travaux de la journée et donner des perspectives pour l’action du réseau RAMIP dans l’avenir.

Les intervenants des plénières sont maintenant tous déterminés :

  • L’exemple de l’Aveyron : Chantal Sicard et Gregory Poczernin
  • L’exemple du Lot : Christiane Valles et Bernard Pourcel
  • L’exemple du Gers : Didier Cutillas
  • Un point de vue extérieur : Didier Bry du réseau RETOX 84 pour la Fédération Addiction

Au sein de l’atelier Addiction et troubles de la personnalité, Sylvie Bartolucci viendra compléter les intervenants déjà prévus.

Concernant l’atelier Parcours de vie d’un consommateur de produit, un appel a volontaire pour jouer les rôles des << guichets >> est ouvert. Une répétition de cet atelier est prévue le 22 novembre 2016, a 16h00 au SAS d’ARPADE a Toulouse.

L’atelier Soins et réduction des risques et des dommages : articulations, partage d’expériences est finalise .

Enfin, il reste a finaliser l’atelier Travail social en addictologie : réseaux, pluridisciplinarité et représentations. Une réunion regroupant les intervenants actuels, Jacques Barsony, Frederic Gabanou et Emmanuel Riman est prevu durant le mois d’octobre. Pascale Maisonnave de l’association Clemence Isaure sera conviée a cette réunion.

Il est décidé que les ateliers ne pourront pas accueillir plus de 40 personnes. Soulignons que selon les niveaux des inscriptions a la mi-novembre, une séance de l’atelier Soins et réduction des risques et des dommages : articulations, partage d’expériences sera ouvert le matin dans une salle supplémentaire. L’après-midi, une séance de l’atelier Addiction et troubles de la personnalité sera ouvert de la même manière.

Il est rappelé que les intervenants aux ateliers doivent s’inscrire a la Journée régionale.

Il est demande que les intervenants fassent part au RAMIP de leur besoin en terme de matériel et d’aide pour le bon déroulement des ateliers.

Ce Comité Opérationnel Régional est le dernier consacre a la Journée régionale.

Apres différents échanges concernant les futures pistes de travail de ce comité , le groupe décide de travailler sur la mise en place des nouveaux traitements VHC et les modalités d’accompagnement de l’observance des patients les plus précaires.

 

Programme de la journée du 15 décembre 2016

Le fil conducteur de cette journée est la notion << de travail en réseau >> dans sa dimension transdisciplinaire.

Les organisateurs souhaitent que cette journée soit un lieu de de bat et d’e changes entre les acteurs qui constituent le(s) réseau(x) : médecins, pharmaciens, psychologues, travailleurs sociaux, acteurs de la réduction des risques et personnes concernées.

L’objectif est de refléter la philosophie du réseau dans ses points de convergences et ses différences, tant en ce qui concerne les questions cliniques que la gestion de la discontinuité des parcours de sante .

Cette journée sera un lieu pour aborder la manière dont le(s) réseau(x) pallie(nt) les << manques >>, les obstacles dus aux particularités des territoires afin de rendre possible les actions de réduction des risques et des dommages et du soin.

La mise en place de cette journée viendra valoriser l’expertise collective des acteurs du réseau.

8h45 : Accueil des participants

9h15 : (Ouverture) Introduction par Jacques Barsony, Président du RAMIP

La mise en place du réseau régional RAMIP, de la commande publique a l’action de terrain.

9h30 : (Plénière) Expériences de terrain, particularités de territoires et intervention du RAMIP

  • L’exemple de l’Aveyron : Gregory Poczernin et Chantal Sicard
  • L’exemple du Lot : Intervenants a déterminer
  • L’exemple du Gers : Didier Cutillas et Nathalie Fantova
  • Un point de vue extérieur : Didier Bry du réseau RETOX 84 pour la Fédération Addiction

11h00 : Atelier de la matinée (au choix)

Addiction et troubles de la personnalité

Cet atelier souhaite envisager la gestion des troubles de la personnalité dans les prises en charge clinique. Apres une introduction sur les définitions théoriques, l’objectif est d’aborder cette question dans le cadre de regards croise s selon la place de chacun, addictologue, médecin libéral, travailleur social…

Intervenants :

  • Matthieu Charle, Psychiatre addictologue, Clinique du Relais
  • Agnes Lafforgue, Medecin Generaliste
  • Robert Campini, Interme de, Association Clemence Isaure
  • Sylvie Bartolucci, Médecin Psychiatre, SMPR

Parcours de vie d’un consommateur de produit

Cet atelier dynamique veut sensibiliser les participants aux questions de sante des personnes consommatrices de produits et les aider a mieux appréhender la complexité d’une prise en charge afin de lutter contre les discriminations.

A partir d’une méthodologie interactive, chaque participant a l’atelier sera confronte aux réalités du parcours du patient ou de l’usager dans les différents espaces/temps de son accompagnement et de sa prise en charge. Cette expérience in situ sera ponctuée par un temps d’échange et de débat.

Intervenants :

  • Frederic Gabanou, Association ARPADE, Toulouse
  • Ryselen Bouzoubaa, Association AIDES
  • Les personnes participantes à l’atelier

13h00 : Repas pris sur place

14h00 : Atelier de l’après-midi (au choix) et restitution

Soins et réduction des risques et des dommages : articulations, partage d’expériences

Les constats de terrain sont multiples : des difficultés de communication entre les structures de réduction des risques et de soins dans certains territoires, des pratiques différentes selon les lieux, des expériences innovantes un peu partout en Midi-Pyrénées, et ce, dans un moment d’évolution des paradigmes de la réduction des risques et des dommages.

Au travers d’une animation dynamique, ou chaque participant sera acteur, l’objectif de cet atelier est de travailler sur les représentations des participants en s’appuyant sur leurs pratiques réelles, d’e changer et de s’ouvrir a d’autres manières de faire.

Intervenants :

  • Ryselen Bouzoubaa, Association AIDES
  • Pascale Heredia-Rodier, Equipe de Liaison en Addictologie, CHS Marchant, Toulouse
  • Les personnes participantes à l’atelier

Travail social en addictologie : réseaux, pluridisciplinarité et représentations

Dans le domaine de l’addictologie, les pratiques et les savoirs évoluent constamment en lien avec les travaux de recherches, les nouveaux traitements, les nouvelles orientations publiques. Le travail social évolue aussi. A travers cet atelier, nous chercherons a créer un espace d’e change entre travailleurs socio-éducatifs en lien direct avec les acteurs sanitaires de l’addiction. En présence de soignants (médecins, infirmiers), nous aborderons les complémentarités existantes ou a développer, ainsi que la place et les représentations du travail social dans l’addictologie. Nous chercherons enfin a de finir ce que peut être le travail en réseau propre a l’action sociale en addictologie.

Intervenants :

  • Gregory Poczernin, Assistant Social, CSAPA/CASAP CHS Sainte-Marie, Rodez
  • Nathalie Lecroq, Psychiatre Addictologue
  • Emmanuel Riman, éducateur spécialisé à l’AIPD 09
  • Jacques Barsony, Président de RAMIP, Médecin généraliste

16h30 : Clôture : conclusion des travaux et perspectives