Compte rendu – Groupe de travail Addictions et Psychiatrie – 21 décembre 2017

Groupe de travail, Compte rendu, Addictions et Psychiatrie

Présents :

Aurore CAFFIER, Laure SANCHEZ, Solène MIALOT, Valentine DELAUNAY, Valérie CHANFREAU, Paola REVUE, Yann JAHRLING, Myriam BLIDIA-GARNACHO, Sarah PRODEO, Virginie MAVRETTE, Catherine TOUFINE, Cécile RIZO, Sophie VERLHIAC, Mélina RACHET, Mireille SANSON, Magali FANCOIS, Dominique DUBOIS, Alexandra TUDOSE, Pierre GUILLEUX, Angela GONCALVES, Bénédicte JULLIAN, Karine CHAMPROBERT, Pascale HEREDIA RODIER.

RAMIP :

Jean-Paul BOYES, Francine QUESADA et Harmony XIONG.

Excusés :

Karima KOUBA, Yeshé DIONNET, Maire CREQUY, Cécile CROUZET-NOUGARO, Nadia ELOUADIFI, Régine GERARD.

 

La réunion du Groupe Addiction et Psychiatrie se déroule le 21 décembre 2017 à la Salle 1 de la Maison de la Citoyenneté.

Après un tour de table, le RAMIP se présente, puis un résumé de la précédente réunion concernant les troubles cognitifs liés à l’alcool et PEC est fait.

Ordre du jour :

  • Retours sur l’expérience du CHU de Nîmes au Grau-du-Roi
  • Présentation du travail réalisé par les neuropsychologues du CH G Marchant
  • Point sur les possibilités des différents bilans neuropsychologiques sur le territoire
  • Synthèse des PRS 2018-2022 par ELSA France : Un des axes de travail spécifié est celui de la coordination avec le développement des outils manquants : « des structures de réhabilitation pour les troubles cognitifs ».
  • Préparation de la venue du Dr Franck Questel de RESALCOG
  • Perspectives et objectifs 2018 du groupe
  • Questions diverses et prochaine date de réunion du groupe

 

Retours sur l’expérience du CHU de Nîmes au Grau-du-Roi

  • C’est un centre de cure avec un travail spécifique sur les troubles cognitifs liés à l’alcool (TCLA) qui sont dépistés à l’entrée mais qui ne sont pas recrutés spécifiquement.
  • Centre de sevrage, groupe de parole.
  • 46 lits, équipe pluri disciplinaire.
  • Pas de critères d’admission spécifiques, les professionnels détecte les troubles cognitifs en s’appuyant sur une listes de critères à repérer/évaluer.
  • Critères d’exclusion : Synd de Korsakof et désorientation temporo spatiale avancée.
  • Évaluation si Moca < 26 : programme sur 6 semaines avec équipe pluri prof de soins : programme de soin adapté centré sur les troubles cognitifs.
  • Utilisation d’un site « trajectoire » pour orientation, les AS utilisent souvent ce site pour faire les demandes, autrement fiche à télécharger.
  • Equipe est formée à la remédiation cognitive.
  • Intéressant de faire venir/intervenir 1 de leurs médecins dans le groupe.
  • Un membre de l’équipe est prêt à venir présenter la structure.
  • Pas de structure en aval, manque de moyens en personnel et financiers.

 

Point sur les possibilités des différents bilans neuropsychologiques sur le territoire

  • L’équipe la plus entraînée est celle du Pr Jérémie Pariente, département de neurologie du CHU Purpan.
  • Consultation de troubles cognitifs d’étiologie multiples
  • Pas de recherche spécifique sur les TCLA
  • Peu de moyens pour une action spécifique
  • Possibilité de formation de professionnels
  • Possibilité de stages croisés
  • Les centres de mémoire et de dépistage ont des limites d’âge et n’effectuent pas des actions spécifiques
  • Toujours le même problème de l’orientation en aval et de la prise en charge

 

Présentation du travail réalisé par les neuropsychologues du CH G Marchant

  • Intervention de Mme Goncalves Angela : Neuro-psy à hôpital marchand secteur 4
  • Le bilan sur les troubles cognitifs pour orienter les projets de soins sont chronophages.
  • Dure en général 4h avec le patient, puis plus de 4h encore pour analyse et rédaction du compte rendu. Possibilité d’un bilan par semaine en moyenne
  • Puis proposition d’une prise en charge neuro psychologique individuelle si besoin
  • Anciennement, existence d’un groupe de remédiation cognitive au sein du CMP. Possibilité de le remettre en place, en réflexion.
  • Réflexion concernant la mise en place d’un groupe de remédiation cognitive à l’Accueil de jour intersectoriel Réactif AJIR.
  • Mise en place de groupes de gestion du stress/sommeil/émotion +/prévention de la rechute psy à l’AJIR
  • Objectifs des groupes thérapeutiques AJIR : maintenir le patient dans son milieu naturel. Intervention prof extérieurs ?
  • Accueil de jour intersectoriel réactif : dans le but de désengorger les urgences donc accueil des crises.
  • Pénurie médicale par manque de moyens humains
  • Dr Boyer-Vidal, dynamique et investi dans ces programmes
  • Elaboration d’une plaquette de présentation qui sera envoyée et diffusée dans la lettre du RAMIP

 

Synthèse des PRS 2018-2022 par ELSA France

  • La question se pose de savoir ce qui est prévu dans le Plan Régional de santé (PRS) 2018 concernant les troubles cognitifs liés à l’alcool (TLA).
  • L’idée serait de s’appuyer sur le groupe pour amener des outils manquants.
  • Pour cela, travailler en amont sur une étude qualitative et qualitative de l’existant, évaluer les besoins et faire progresser par l’appui du groupe
  • Prévoir aide de l’ORS pour avoir une méthodologie. (Rendez-vous G Suderie).
  • S’appuyer également sur le travail des acteurs de l’addictologie en Bourgogne (pièce jointe) qui ont montré l’intérêt d’un dépistage et de la mise en place de lieux dédiés et de protocoles validés de prise en charge.
  • Le principe étant : Faire reconnaître les besoins pour prévoir un financement !

 

Projets et perspectives pour 2018

Préparation de la venue du Dr Franck Questel de RESALCOG

  • Mettre en place un groupe de travail pour préparer sa venue et l’intégrer cette rencontre dans les objectifs définis en plénière.
  • Composition du groupe :
  • Valentine Delaunay (SSR fronton)
  • Angela Goncalves
  • Laure Sanchez (Arpade)
  • Pascale Heredia (CH Marchant)
  • Jean Paul Boyes (RAMIP)
  • Première réunion : Mercredi 24 janvier entre 12 h et 14 heures au RAMIP

 

Différents projets à développer

  • Contacter la directrice de l’EHPAD l’Horizon à le Cuing (31210) pour retour d’expérience sur l’admission de TCLA.
  • Se rapprocher de « goutte de vie » qui travaille sur les projets d’EHPAD pour grands précaires (Mr MARMET).
  • Inviter le Dr Galet sur le projet de réhabilitation psychosociale à l’Hôpital Gérard Marchant.
  • Contacter France Alzheimer pour connaître leur expérience dans le dépistage des TCLA.
  • Élaboration d’outils d’entretien pour le repérage précoce.
  • Élaboration d’un Drive permettant le stockage d’outils et d’information à consulter de manière collective.
  • Mise en ligne d’outils sur le site du RAMIP.
  • Quid de programmes de financement ARS de soins de psychologues adressés par les médecins traitants ? Voir l’annuaire des neuropsy et éventuellement en faire venir un (Mme Goncalves va s’en occuper).
  • Essayer de faire du groupe un sujets de thèses ou de mémoire (Médecins, CAFERUIS, Master d’ingénierie sociale …).
  • Inviter les professionnels des ateliers vie quotidienne du secteur 4 ainsi que le SAMSAH.
  • Élaboration d’un glossaire des acronymes employés et non possédés par tous !
  • Inviter Resalcog en Février

3 étapes :

  • Repérer les besoins et les ressources et les outils
  • Faire reconnaître les besoins
  • Monter un projet pour répondre aux besoins

 

Questions diverses et prochaine date de réunion du groupe

La date de la prochaine réunion est le 15 MARS 2017.