Compte rendu – Groupe Territorial Aveyron GT12 – 19 septembre 2014

Groupe Territorial, Compte rendu, GT12

Présents :

Gwenda Ayrault (ANPAA 12), Muriel Bernard (ANPAA 12), Laurence Bos (ANPAA 12), Fabienne Brasquies (CAARUD Village 12), Roger Bouloc (CSAPA Sainte-Marie), Monique Delsol (CASAP), Franck Duvet (Unite Addictologie Millau), Karine Espitalier (CAARUD Village 12), Jocelyn Laurent De Valors (ANPAA 12), Nathalie Lecroq (CASAP, UADO Sainte-Marie), Ginette Marchive (Medecin generaliste / AREVHO), Cecile Mejane (Unite Addictologie Millau/AREVHO), David Montyne (CSAPA, CASAP Sainte-Marie), Gregory Poczernin (CSAPA, CASAP Sainte-Marie), Jennifer Phillips (Me decin ge ne raliste / Pole sante du villefranchois), Philippe Roux (CSAPA, CASAP Sainte-Marie), Chantal Sicard (Unite Addictologie Millau / AREVHO), Laetitia Vacquier (CAARUD Village 12), Pascale Heredia-Rodier (RAMIP), Alexandra Montero (RAMIP), Guillaume Suderie (RAMIP).

Excusés :

Jean-Paul Delon (Médecin généraliste), les professionnels de l’ELSA du Centre Hospitalier de Rodez.

Lors de cette rencontre, chaque structure a présenté son activité et ses attentes dans la constitution d’un réseau local :

  • Les acteurs soulignent l’importance de travailler en réseau du fait de la méconnaissance du fonctionnement des autres structures intervenant en addictologie.
  • La spécificité géographique du département ainsi que la répartition des structures nécessitent une meilleure articulation entre les services en addictologie d’autant que chaque service intervient par des permanences délocalisées.
  • Des outils et des méthodes sont à construire pour améliorer les orientations entre les structures, mais surtout entre les structures, la psychiatrie et les professionnels de la ville.
  • La difficulté à établir des liens avec les services de la psychiatrie pose de grandes difficultés aux professionnels pour des patients atteints de comorbidités.

Suite a ces constats, plusieurs axes de travail pour le GT 12 sont envisages :

  • Créer ou importer des outils pour construire du « lien concret » entre les différents acteurs qui agissent sur le champ (Fiche orientation, Document relais patient, Medimail…).
  • Améliorer les méthodologies de suivi des patients en travaillant à la systématisation de la transmission de l’information (téléphone, médimail…).
  • Maintenir un travail inter structure pour améliorer la connaissance de chacun et soutenir l’intégration de l’ensemble des acteurs : addictologie (soignants et RDR), service de psychiatrie, services sociaux (CHRS…).
  • Construire une méthode et/ou des outils afin d’aider les professionnels de ville qui se retrouvent seuls face à des situations complexes (conseils, soutien à la pratique…). Développer une (des) action(s) vers les services de la psychiatrie afin de sensibiliser ses services aux difficultés actuelles de l’ensemble des professionnels à l’accueil, à l’accompagnement, au suivi et à l’orientation de patients atteints de comorbidités psychiatriques. Développer des réunions de proximité « addictologie » autour des pôles et des maisons de santé en privilégiant les échanges autour de cas cliniques.

La prochaine réunion du GT 12 est prévue le 19 décembre 2014, à 9h30, au Foyer de Jeunes Travailleurs, 26 Place des Capucines, à Onet-le-Château.