Compte rendu – Groupe Territorial Aveyron GT12 – 9 avril 2019

Groupe Territorial, Compte rendu, GT12

Présents :

Karine ESPITALIER, Corinne CONDON, Camille CAUSSE, Sonia BALDET, Violaine RAYNAL, Anne ROQUES, Jacqueline FRAISSENET, Laetitia VAQUIER, MEJANE Cécile, Chantal SICARD, Cécile MASSOL, Josselyn LAURENT DE VALORS, Isabelle BOSCARY, Kathy CRUZEL

 

Pour RAMIP :

Jean-Paul BOYES.

 

Excusés :

Grégory POCZERNIN

 

Ordre du jour :

  • Retour sur rencontre ARS
  • Retour sur la soirée du 19 mars du Sud Aveyron
  • Soirée UNAFAM
  • Journée addiction-Justice
  • Questions diverses

 

I. RETOUR SUR LA RÉUNION ARS

La réunion portait notamment sur :

  • Une demande de coordination des actions de préventions
  • Le regard de l’ARS sur les actions menées dans le département

L’ARS entend être porteuse de certains projets et souhaite se positionner en appui sur d’autres qui pourraient voir le jour au niveau du GT organisé par le RAMIP.

Parmi les membres du GT présents à cette réunion, le ressenti est plutôt positif.

Ces réunions ne s’opposent ni ne se substituent à celles du RAMIP mais semblent plutôt en collaboration, avec en plus une meilleure coordination dans le domaine de la prévention.

Le compte rendu est en cours de rédaction et sera lu attentivement.

Sur l’ordre du jour de ce GT commence sur retour sur l’action menée des soins de premiers recours du Sud Aveyron lors de la soirée du mardi 19 mars.

 

II. RETOUR SUR LA SOIRÉE DU 19 MARS DU SUD AVEYRON

Près de 30 professionnels de santé représentés par des médecins généralistes, infirmières et internes en médecine étaient présents pour écouter la réunion sur la réduction de risque alcool en médecine générale.

EPICE 12 reconnait une certaine frustration car le temps imparti était limité et les informations délivrées au cours de cette soirée leur semblaient insuffisantes. Pourtant les informations délivrées étaient essentielles et permettaient de modifier l’approche des soins de premiers recours qui n’ont aucune expérience de la réduction des risques et de la place des CARRUD dans la prise en charge et l’accompagnement des personnes en situation d’addiction.

L’exposé de EPICE 12 a permis une préparation « intellectuelle » à la présentation sur la réduction des risque alcool et sur l ‘hypothèse que le sevrage n’est pas à chaque fois adapté à tous les sujets mais qu’il peut exister d’autres voies permettant de garder le contact et le lien thérapeutique avec l’usager.

Un bon nombre de participants avait déjà été formé par un ANPAA au RPIB (Repérage Précoce Interventions Brèves).

Ainsi cette cession de réduction des risques après la sensibilisation au RPIB a permis d’explorer de nouvelles voies et des voies différentes de prise en charge et d’accompagnement.

D’autres expériences avaient été menées dans le département et reposaient sur la résolution de cas clinique par les participants. Il semble que cette voie soit intéressante et qu’elle puisse représenter le 3ème volet d’une sensibilisation qui pourrait comporter RPIB dans un premier temps, puis une approche de d’autres modes de prise en charge comme la réduction des risques en addictologie et pour finir une résolution de cas clinique.

Cela semble être la meilleure façon de pouvoir créer ce lien indispensable entre les structures et la médecine générale pour pouvoir collaborer dans l’accompagnement de personnes en situation d’addiction.

Le retour positif de la soirée a été révélé dans les commentaires d’après réunion.

Les évaluations sur le site du RAMIP ne sont pour le moment pas très nombreuses par rapport aux autres réunions menées dans les autres départements.

Il a été décidé avec Mme Nadège PEREIRA-POUJOL, directrice de l’ANPPA12, d’étudier les autres territoires ayant bénéficié de la formation RPIB de manière à travailler ces territoires pour faire le même type de soirée.

 

III. SOIRÉE DE L’UNAFAM

Comme prévu au dernier GT l’organisation de la soirée pour les familles et les aidants de malades atteint d’affection psychiatriques est prévue le 20 mai 2019 à 19h30.

La soirée se déroulera de la manière suivante :

  • Présentation de l’UNAFAM
  • Présentation des différentes structures
  • Présentation du Dr Nathalie LECROQ (psychiatre à l’ANPAA)
  • Table ronde où les professionnels de l’addiction du département répondront aux questions des familles.

Les professionnels de l’addiction auront accès aux questions recueillies par l’UNAFAM représentée par Mme FRAISSENET et également celles qui pourront arrivées sur le site du RAMIP où un lien sera créé de manière à pouvoir poser des questions que les familles n’oseraient pas poser en plénière.

Le flyer de cette réunion sera réalisé par le RAMIP. Mme FRAISSENET a fourni les informations indispensables.

La réunion se tiendra donc le 20 mai 2019 à 19h30 et se situera à l’amphithéâtre des archives. Entrée libre et gratuite.

Cette réunion est réalisée pour les familles et a pour but d’échanger avec elle.

Il est demandé que le powerpoint de présentation des structures de l’Aveyron soit allégé le plus possible. Le RAMIP fera tourner le diaporama afin qu’il soit simplifié et le plus efficace possible à destination des participants et des présents à cette réunion.

 

IV. LA JOURNÉE ADDICTION ET JUSTICE

Mme BOSCARY rapporte au GT le résultat de sa réunion avec le président du tribunal et le Procureur de la République qui se sont révélés très intéressés par ce genre de journées. Ils demandent qu’elles soient décalées en l’attente des mouvements des nouveaux magistrats et nouvelles nominations qui doivent être faites sur le département.

Il a donc été décidé de reporter l’organisation et la réflexion sur le contenu de la journée. L’ARS en sera tenu informée. L’ARS est partie prenante de la procédure d’injonction thérapeutique où un médecin relais doit être trouvé par l’agence de manière à participer à cette procédure.

L’ANPAA précise que 30% de sa file active est représenté par des patients sous contrôle judiciaire. Cette information renforce davantage la pertinence du projet des professionnels de l’addiction et de la justice.

À noter que Mme BOSCARY revient sur le projet de la MILDECA qui doit être déposé très prochainement. Les liens doivent se faire ainsi à la suite du GT.

Enfin le calendrier pour les interventions au niveau du QSL a été revu et est en fichier joint.

 

La prochaine réunion du GT de l’Aveyron aura lieu le 5 novembre à 9h30.

Le café sera servi à 9h15 !