Compte rendu – Groupe Territorial du LOT et du TARN-ET-GARONNE – GT46/GT82 – 2020 #1

Groupe Territorial, Compte rendu, GT46, GT82

Présents :

CASTEL Patricia, GARCIN Patricia, HAMOIR Marie-Charlotte, HANROT Gaëlle, HONORÉ Brigitte, PARMENTIER Nicolas.

Excusés :

MAURIZE Michèle

RAMIP :

BOYES Jean-Paul, Laure GONDON, QUESADA Francine.

Ordre du jour :

Ensemble dans le confinement pour partager, échanger et préparer la sortie

L’ensemble des professionnels a le plaisir de se retrouver en visio conférence.

Lors de cet échange, 3 points principaux à aborder :

  • Faire un retour sur le fonctionnement des structures et le ressenti des usagers en période de confinement,
  • Les problématiques rencontrées et les attentes de chacun,
  • L’organisation envisagée pour l’après-confinement.

Les équipes de l’ANPAA 46 et 82 s’excusent pour leurs absences à ce GT (Groupe Territorial) en raison de réunion interne aux mêmes créneaux.

À l’hôpital de Cahors,

le travail des ELSA (Équipes de Liaison et de de Soins en Addictologie) est maintenu même si les infirmières sont également mobilisées dans les services de COVID.
Les consultations sont principalement assurées par téléphone. L’application téléo, qui est un système de téléconsultation sécurisée avec un transfert de document possible, va être utilisée.

Une réflexion est en cours sur l’organisation à envisager quant à l’après confinement. Les consultations téléphoniques seront à privilégier.
Au CTR (Centre Thérapeutique Résidentiel) « Le Peyry », une consultation sur 2 est assurée par téléphone. Une infirmière est présente tous les matins pour assurer la délivrance de TSO (Traitement de Substitution aux Opiacés).

Au CAARUD Epice 82,

on parle de sidération en début de confinement. Les rues étaient désertes. Les usagers ont rapidement été confronté à des difficultés financières, alimentaires… La nécessité « d’aller vers » a pris tout son sens pour conserver le lien avec eux. L’interface s’est plus faite de la rue vers « l’intérieur » : assurer une médiation dans un appartement, assister à la mise en place d’une HDT (Hospitalisation à la Demande d’un Tiers) suite à une décompensation….

Les échanges téléphoniques avec les partenaires ont augmenté.
Le local du CAARUD est ouvert de temps en temps, l’objectif étant de prioriser l’accès au matériel. Les livraisons en pharmacie sont également maintenues.

Epice 82 a également une mission auprès des adolescents. Ils ont réceptionné de nombreux appels de la part des familles qui se questionnaient sur la consommation de cannabis de leurs enfants.

L’ARS (Agence Régionale de Santé) les a sollicités pour intervenir auprès d’usagers hébergés en CHRS (Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) atteints du COVID qui ne nécessitaient pas d’hospitalisation. L’équipe a été rapidement équipé en matière de masques et de gel hydro alcoolique grâce à l’aide de pharmaciens.

Aux centres hospitaliers de Montauban et de Castelsarrasin-Moissac,

des téléconsultations sont assurées par l’équipe pluridisciplinaire (assistante sociale, psychologue, infirmière et médecin). Pour certains usagers des visites à domicile ont été mises en place.
Peu de nouveaux usagers ont été orientés aux centres hospitaliers durant le confinement.
Au niveau des TSO, les délivrances sur site ont été maintenues.

Les équipes se sont organisés pour l’après confinement ; une partie des consultations sera en présentiel en fonction des antécédents et des besoins des usagers, et l’autre partie sera maintenue par téléphone.
Les plannings du personnel vont être modifiés pour limiter le nombre de personnes présentes sur le site. Le personnel est également équipé de masques.

La PASS (Permanences d’Accès aux Soins de Santé) est restée ouverte durant la période de confinement. En revanche, d’autres services des centres hospitaliers ont dû être fermés.

À la Clinique du Relais,

pendant les 15 premiers jours de confinement les patients ont eux-mêmes annulés leur entrée.
L’équipe a eu des appels de patients en détresse et beaucoup de demandes de sevrage de personnes hors département.

Pour l’arrivée des nouveaux entrants, une procédure a été mise en place ; déplacements dans la structure avec des masques, prise de température régulière, explications des mesures barrières.

L’ARS leur a fourni un lot de masques. Le personnel est équipé de visières.

Le RAMIP restera vigilant sur les problématiques rencontrées en addictologie afin de pouvoir assurer le relais auprès des microstructures et également de transmettre l’information auprès de l’ARS.

Le prochain GT 46-82 en Visio se déroulera le mardi 19/05 à 14h30.

Concernant la réunion ELSA initialement prévue le 7/05, le RAMIP propose de la reporter et de l’organiser en Visio.

Compte rendu – Groupe Territorial du LOT et du TARN-ET-GARONNE – GT46/GT82 – 2020 #1