Compte rendu – Groupe Territorial Gers GT32 – 27 septembre 2016

Compte rendu, Groupe Territorial, GT32

Présents :

Valérie Belda (ANPAA 32), Vincent Batsère (Association REGAR – Pôle santé), Isabelle Bernerd (Conseil départemental), André Briffod (Médecin généraliste), Brigitte Caussat-Catala (Clinique d’Embats), Martine Coulet (Association REGAR), Didier Cutillas (Association REGAR – Pôle Santé), Claude Dartigues (CSAPA Arthur Rimbaud), Nathalie Fantova (CSAPA Arthur Rimbaud), Maud Farnier (CPAM), Mélanie Faucher (CSAPA Arthur Rimbaud), Anne Harant (CH d’Auch – ELSA), Francis Heuillet (Association REGAR), Françoise Laffiteau (CH d’Auch – ELSA), Nicolas Mallaisé (CH d’Auch – ELSA), Françoise Mimalé (SPIP du Gers), Isabelle Miniconi (CH d’Auch), Caty Potenza (ANPAA 32), Michèle Terrien (CH d’Auch), Léo Vergnes (Association ARPADE) Alexandra Montero (RAMIP), Francine Quesada (RAMIP).

Excusés :

Carole Balaguer (Conseil départemental du Gers – UTAS Condom), Marie Carayon (MAIA), Cloé Cazes (Clinique d’Embats), Christine de Guigné (Conseil départemental du Gers – UTAS Condom), Hélène Fabre (Conseil départemental du Gers – UTAS Mirande), Françoise Gay (Conseil départemental du Gers – UTAS Auch), David Rondeau (MAIA), Dominique Soenen (Infirmière libérale).

Ordre du jour :

  • Bilan de la journée d’échanges interprofessionnels du 12 mai 2016.
  • Préparation de la journée d’e changes interprofessionnels du 17 novembre 2016 (point sur les situations cliniques propose es).
  • Point sur l’annuaire.
  • Présentation du projet du Dr Andre Briffod (médecin généraliste a Auch).
  • Questions diverses.

 

Bilan de la journée d’échanges interprofessionnels du 12 mai 2016.

Les professionnels des UTAS font un retour très positif de ce temps d’échange. Le travail de réflexion collectif mené pendant cette rencontre a permis aux professionnels des UTAS de mieux repérer les différentes structures du département et leurs missions respectives. Ce sentiment est partage par l’equipe de l’ELSA. Ces e changes ont permis de rompre l’isolement.

Lors du Groupe Territorial une nouvelle discussion a eu pour objet la problématique de l’anonymat. La présentation des cas pratiques dans le cadre d’un lieu caractérisé de semi rural rend l’anonymisation des personnes difficile. Une des réponses proposée lors des échanges précédents avait été d’informer la personne citée que sa situation serait exposée dans ce cadre de travail. Compte-tenu de cette nouvelle discussion, il semble que cette réponse ne soit pas satisfaisante et suffisante.

De ce fait, l’organisation de la prochaine journée d’échanges interprofessionnels programmée en novembre prochain est remise en question. Ce constat remet également en question les modalités de travail de ce type d’exercice.
Toutefois, les professionnels souhaitent conserver la date et le lieu programmés afin justement de pouvoir échanger autour du sujet de l’anonymat et donner un cadre éthique de travail satisfaisant pour la réalisation d’une prochaine réunion d’échange.

La question de travailler en groupe « ferme » ou « ouvert » a été posée. Pour la prochaine rencontre, l’ensemble des membres inscrits dans la liste de diffusion du groupe Territorial Gers sont invite s a y participer.

 

Préparation de la journée d’échanges interprofessionnels du 17 novembre 2016 (point sur les situations cliniques proposées).

Cette demi-journée avec cet ordre du jour est donc remise en question et laisse la place pour entreprendre une réflexion pour tenter de donner un cadre éthique cohérent et satisfaisant pour l’ensemble des professionnels.

 

Point sur l’annuaire

Il est rappelé que la dernière version de la maquette de l’annuaire a été adressée a l’ensemble des professionnels afin qu’ils puissent vérifier et valider les informations concernant leurs services ou structures.

Il est également rappelé qu’un accord final éventuellement accompagné des dernières modifications doit être adressé au RAMIP, par écrit, avant le 18 novembre 2016. Sans réponse de la part des structures, les éléments présentés seront considérés comme validés.

Lors de ce Groupe Territorial, était représenté la CPAM. Le Centre d’Examen de Sante de la CPAM propose un bilan de sante mais également des consultations tabacologie qu’il semble opportun d’intégrer dans l’annuaire. Ce point est acte par le groupe : une nouvelle rubrique en cohérence avec la stratégie d’organisation du support sera créée dans l’annuaire. Les entre es se faisant par type de structures, il n’apparaissait pas logique de faire une nouvelle entre e par produit. Il a donc eté décidé d’inscrire ces consultations dans une rubrique intitulée « CPAM – Consultations tabacologie ».

Lors de la présentation de ce service, il a été précisé que dans certains cas une prise en charge en terme d’aide a l’arrêt du tabac pouvait être faite a hauteur de 200€ pour des substituts nicotiniques (sans avance de frais).

Une fois, l’ensemble des modifications collecte es, l’annuaire pourra ensuite être mis a disposition sur le site Internet de RAMIP.

 

Présentation du projet du Docteur André Briffod (médecin généraliste à Auch).

Le Dr Briffod fait part de l’existence d’une association regroupant les médecins généralistes d’Auch : l’AMSA dont il est le président.

Depuis quelques temps déjà , le Docteur Andre Briffod constate une réelle solitude des médecins généralistes avec une grande tendance a un travail individuel plutôt que collectif et par la me me occasion une réelle pauvreté de ce qui peut ou pourrait être apporte aux patients.

Les médecins généralistes sont de bordes et sont amenés, malheureusement, a traiter de plus en plus que le symptomatique, il est difficile de s’occuper de la souffrance psychique du patient surtout dans des milieux ruraux ou semi ruraux.

Devant ce constat, le Docteur Briffod souhaiterait une alternative et permettre une autre organisation des consultations du type consultations avance es. Ces consultations pourraient prendre en charge des problématiques différentes et notamment en ce qui concerne l’addictologie : la tabacologie, la prise en charge de l’usage immodéré de psychotropes…

Ce système peut être compare au mode de fonctionnement d’une ELSA qui se de roule dans un cadre hospitalier et pourrait ainsi se développer en milieu ouvert, dans des cabinets de ville.

Plusieurs possibilités de développement sont envisageables :

  • En proposant un lieu de diet,
  • En faisant appel a un professionnel dit « volant » qui proposerait des consultations dans différents cabinets,
  • En proposant des consultations a 3.

Les notions de RPIB et de microstructure ont e te aborde es dans les e changes. La proposition du Dr Briffod a été juge êtres intéressante par les professionnels présents. Il a e te évoque la possibilité de pouvoir organiser une soire e dans le cadre d’une rencontre des professionnels de l’AMSA afin de présenter les différentes structures gersoises.

Afin de concrétiser assez rapidement la mise en place de ce type de consultations et de pouvoir en évaluer la pertinence, le Dr Briffod et les structures susceptibles de mettre a disposition des professionnels se mettront en lien.

 

Intervention de Léo Vergnes (Educateur spécialisé – Association ARPADE)

L’association ARPADE intervient sur le quartier du Garros a Auch.

Il s’agit d’un projet mis en place par la Communauté de Communes suite a un appel d’offre.

Ces interventions visent un public de 11 a 30 ans dans un cadre d’accompagnement individuel pour faciliter des orientations vers les structures existantes et susceptibles de prendre le relais quand cela est nécessaire.

Le dispositif vise a prévenir toutes les formes de décrochage auprès des publics montrant des signes de fragilité.

2 Équivalents Temps Plein, repartis sur 3 professionnels, circulent dans le quartier et sont présents sur des lieux stratégiques comme la salle polyvalente, les espaces fréquentes par le public vise pour que l’equipe soit repérée par les jeunes.

L’equipe dispose aussi d’un local, et d’une permanence d’accueil dans la tour E du quartier.

 

Permanences :

  • Mardi, de 13h00 a 15h00
  • Vendredi, de 17h a 19h00

Coordonnées :