Compte rendu – Groupe Territorial Gers GT32 – 8 juillet 2014

Groupe Territorial, Compte rendu, GT32

Présents :

Nathalie Arnal (CSAPA Arthur Rimbaud), Brigitte Bacari (UTAS Auch), Isabelle Bernerd (Conseil ge ne ral DISA), Vincent Baste re (Association REGAR), Valerie Belda (ANPAA 32), Clarisse Bonneau (AFCCC Gers), Marie Carayon (MAIA 32), Marie Chorostecki (ANPAA 32), Martine Coulet (Association REGAR), Colette Couzinet (UTAS Auch), Nathalie Cuello (UTAS Auch), Françoise Gay (UTAS d’Auch), Anne Harant (CH Auch), Ve ronique Jiolat (CPAM – Centre de Sante ), Françoise Laffiteau (CH Auch), Kelly Meglic (MAIA 32), Ce line Mercier-Gardelle (CPAM – Centre de Sante ), Françoise Mimale (SPIP du Gers), Patricia Monplaisi (Maison de Sante de Vic Fezensac), Olivia Serrano (MAIA 32), Miche le Terrien (CH Auch), Bernard Trefel (CSAPA Arthur Rimbaud), Pascale He re dia-Rodier (RAMIP), Guillaume Sude rie (RAMIP).

 

Lors de cette seconde rencontre, deux axes de travail ont constitue ce GT 32 :

 

Axe 1 : Deux cas cliniques ont été présentés afin d’expliciter les besoins et les ressources du Gers en addictologie.

Plusieurs constats ont émergé :

  • Selon les patients, l’orientation vers les dispositifs spécialisés ne fonctionne pas toujours.
  • Si l’orientation se réalise, les professionnels de premier recours constatent la nécessité d’une mise en lien entre eux et les services spécialisés. Il est souligné que certains patients ne souhaitent pas que le service spécialisé contacte leur médecin traitant.
  • La création et la continuité du lien entre les patients et les professionnels sont primordiales pour une prise en charge efficiente. La mise en réseau des acteurs doit permettre d’améliorer ce lien professionnel/patient au travers d’une meilleure connaissance et communication des professionnels.
  • Un partage de connaissances et de méthodologie d’intervention apparaît nécessaire pour aider les professionnels de premier recours.

Lors de la discussion, des ide es pour aider a la prise en charge et a une meilleure connaissance réciproque ont émergées :

  • Une co consultation avec le médecin et les services médico sociaux semble possible.
  • Se mettre en contact avec le médecin conseil pour trianguler la relation.
  • Délocaliser une rencontre avec les professionnels à la maison de santé de VicFezensac.
  • Il peut y avoir une rencontre avec les CSAPA à l’UTAS d’Auch, (cela s’est déjà fait à l’UTAS de NOGARO).
  • Une journée à l’UTAS sur les addictions peut se faire sur le thème des addictions (cela s’est déjà fait sur le thème de la violence et sur « santé mentale et précarité »).

 

Axe 2 : Réactiver la publication d’un annuaire gersois des structures en addictologie

  • L’association REGAR met à disposition du GT 32 le travail réalisé il y a quelques années afin d’avancer rapidement.
  • Une réactualisation de l’ensemble des données est en cours et chacun des membres du GT 32 sera sollicité pour mettre à jour les données correspondant à leur dispositif.

Suite a ces constats, plusieurs propositions de travail pour le GT 32 sont envisagées :

  • Continuer la présentation de cas cliniques afin de mieux appréhender la réalité de terrain.
  • Valider les mises à jour du répertoire réalisées par l’équipe de REGAR.
  • Débattre sur la forme et la diffusion de cet outil.

 

La prochaine réunion du GT 32 est prévue le 14 octobre 2014, à 20h00, Salle du conseil de surveillance du Centre Hospitalier d’Auch, Route de Tarbes, à Auch, (au sous-sol, à côté de la salle à manger du personnel).