Compte rendu – Groupe Territorial Haute Garonne GT31 – 29 mai 2018

Groupe Territorial, Compte rendu, GT31

Présents :

Laure, Laurence et Nathalie (Narcotiques anonymes), Constance LOPES (stagiaire psycho), Joseph NOGARET (psychologue AAT), karima KOUBAA (ANPAA31, SSR Fronton), Najah ALBAZZOU(HJD), Jean-Paul BOYES et Delphine LUIZ(RAMIP).

 

Excusés :

Pascale HEREDIA-RODIER, Michel DUTECH, Hervé LAFFONT, Christine REGIS.

 

Ordre du jour :

  • Point sur les différents groupes de travail du territoire
  • Point Journée Régionale RAMIP 2018
  • Présentation de projets ou actions menés par des participants du GT
  • Perspectives du GT 31.
  • Questions diverses

Présentation des groupes de travail du RAMIP

  • Premier groupe : Groupe ELSA

Le groupe ELSA est un groupe régional Midi-Pyrénées se réunissant deux fois par an à l’initiative du RAMIP et qui débat sur des thèmes choisis d’une réunion sur l’autre. C’est un groupe fonctionnant sur un mode d’échanges de pratiques sur des sujets précis, telles que la formation de personnel par les ELSA, ou bien la temporalité des actions en ELSA. Au-delà de ces journées régionales Midi-Pyrénées, les ELSA se sont engagées à l’initiative de Bénédicte DELMAS du CH de Perpignan, à organiser une journée régionale qui aura lieu tous les deux ans. Ce sera également une journée thématique avec des échanges de pratiques mais aussi de formation par intervention d’experts sur des sujets prédéfinis.

  • Deuxième groupe : Groupe Addictions et Psychiatrie 

Ce groupe a été mis en place à la demande de psychiatres qui avaient choisi pour thèmes les troubles cognitifs liés à l’alcool (TCLA). Ce groupe s’est réuni à trois reprises et continue ses activités.

1ère réunion : A partir d’un compte rendu de rencontre du RESPADD, un état des lieux avait été réalisé et des axes de travail avaient été définis.

2ème réunion : Fin de l’état des lieux avec notamment les deux grosses problématiques du repérage et de la prise en charge

3ème réunion : celle-ci portait sur la prise en charge. Une présentation de Mme CHOISY, Directrice de l’EHPAD l’Horizon situé au Cuing avait été faite. C’est un établissement spécifique qui sur dérogation, prend en charge des personnes en deçà de 65 ans et porteurs de troubles cognitifs sévères. Cet EHPAD fonctionne sur ce mode et un projet de construction d’un deuxième établissement sur la région du Volvestre est en cours. De la même manière, un groupe d’infirmiers situé à Montauban avait présenté une partie de leurs actions. Ces infirmiers agissent spécifiquement dans les problématiques psychiatriques. Même s’ils sont sensibilisés et si le concept est intéressant, la difficulté de la prise en charge vient du nombre de patients suivis. Cela diminue la durée et la qualité des prises en charge individuelles. Il n’en reste pas moins que pour les troubles cognitifs, c’est une alternative qui peut rendre des services en libéral.

La 4ème réunion s’est déroulé le 18 juin 2018. Le Dr Franck QUESTELS, interniste addictologue à l’hôpital Lariboisière Fernand WIDAL a présenté les définitions, le repérage et la prise en charge des TCLA. Il a décrit l’origine et la constitution du réseau RESALCOG qui grâce aux ressources en aval, permet dès le repérage aux urgences un parcours de soins permettant l’accompagnement du patient jusqu’à une maison d’accueil spécialisée(MAS) permettant jusqu’à 3 ans de suivi avec parfois à termes, un retour à domicile.

  • Troisième Groupe : Groupe de réflexion sur les décès évitables:

C’est un groupe de prévention des décès évitables et le RAMIP expose les difficultés qu’il a eu à le faire vivre. Les difficultés auxquelles les membres de ce groupe font face sont exposées ; des morts annoncées font réagir et certains pensent que ce ne sont que le reflet de choix de vie, pour d’autres c’est le reflet d’incapacité d’intervenir et qui ne laisse jamais totalement indifférent.

Les réunions donnent lieu à des échanges de pratiques permettant de partager les difficultés de chacun entre pairs.

Ce groupe évolue et se scinde en deux sous-groupes pour réfléchir sur la thématique des décès évitables par deux voies :

  • Premièrement un travail de réflexion sur des situations cliniques
  • Deuxièmement, un travail sur un plan épidémiologique mais qui reste à définir en terme d’objectif et de faisabilité.
  • Un groupe en formation : Groupe addiction et handicap

A l’initiative de Michel MAGNANO, ce groupe aura pour mission de réfléchir sur les spécificités et de modifier les représentations dans le milieu du handicap et de l’addiction. Une rencontre entre Michel MAGNANO et le RAMIP avait permis de tracer un rétro planning. Une liste de personnes susceptibles de participer au groupe est à réaliser et la prochaine réunion devrait être fixée en octobre ou novembre 2018.

  • Présentations des conférences RAMIP (Cahors et Foix)

La première soirée est à l’initiative des GT 09 à Foix, où sera attendu la venue du Professeur AURIACOMBES. Les principes de l’addiction seront abordés. La soirée a donc pour titre : « Addictions en 2018, mieux connaitre pour mieux accompagner ». Cette soirée aura lieu le Mercredi 27 Juin 2018 à Foix à 20h30.

L’autre soirée est à l’initiative du GT 46 avec la participation de Muriel LASCAUX et Jean-Pierre COUTERON dans le Lot à Soulomès, le Mardi 3 Juillet 2018 à 20h30 sur le thème « Adolescence et Cannabis, que faire ? ».

 

Préparation de la journée régionale du 18 décembre 2018

Cette journée sera marquée par sa plénière sur le thème de la réduction des risques. Des présentations d’expériences de la salle de consommation à moindres risques de Gaïa à Paris et de l’espace bistrotier à Marseille de Matthieu FIEULAINE dans la RDR en alcoologie seront faites. De multiples réunions préparatoires seront nécessaires afin de réussir cette journée qui se veut être le reflet de l’activité du milieu addictologie de Midi-Pyrénées.

 

Présentation de projets ou actions menés par des participants du GT

Mission RDR de Médecins du Monde :(cf diaporama joint)

Najah AL BAZZOU, Responsable de la mission RdR Médecins du Monde, nous a présenté cette mission et sa déclinaison sur le territoire.

La mission RDR de l’équipe de Médecins du Monde existe depuis environ 15 ans.

De façon globale, plusieurs axes d’intervention ou d’actions :

  • Analyse des produits : outil existant à MdM et transportable. Il va être transféré à Intermède prochainement et projet de transfert également pour Casa 65 et CSAPA Tarn-Espoir (81). Il est observé une longueur temporelle avant de pourvoir transférer l’outil à Toulouse. L’objectif de MdM est de pouvoir transférer à Toulouse avant la fin de l’année. Il est rappelé que cet outil est transférable sur tous les territoires aux structures qui le souhaitent.
  • « Corps et âmes » est une associations d’usagers de RDR qui travaille avec MdM. Possibilité de les inviter à un prochain GT.
  • Actions/interventions au sein des squats : une cartographie des différents squats existants est présentée
  • Formation de bénévoles/personnes ressources.

 

Perspectives du GT

Après discussion, des propositions émergent :

  • Echanges autour de la question des urgences addicto-psychiatriques problématiques
  • Travail autour de l’automédication (psychotropes…)
  • Le RAMIP peut proposer aussi des thèmes ou des invités au GT.

Prochain GT 31 proposé en date du Mardi 20 novembre à 19h00 au RAMIP.