Compte rendu – Groupe Territorial Hautes-Pyrénées GT65 – 22 janvier 2019

Groupe Territorial, Compte rendu, GT65

Présents :

Emmanuelle MARTINEZ, Jocelyne MICHARD, Josiane MURAT, Yves ORTEGA, Jean PAULY, Valérie PERPIGNAN, Cindy CORNUS, Martine IZANS, Philippe LAHAILLE, Nathalie LECLERQ, Isabelle LOUBRADOU, Brigitte BALTAREJO, Cécile BATAILLON, Carole BOUZIGUES, Nelly CASTAGNET, marieFlorence CAZENAVE, Anne Marie CAZALIS, John ANTONIO MOTA, Christine FOURCADE, Perrine CABARROU, Marie-Anne FORTON, Catherine GUIDICI, Cédric VIDEAU, Muriel PEYRAMAYOU.

 

RAMIP :

Francine QUESADA, Jean Paul BOYES.

 

Excusés :

Christophe BAILLET, Thierry SLOTALA.

 

Ordre du jour :

  • Retour sur la journée de tabacologie de LAFITOLE
  • Retour sur la journée régionale
  • Projet soins premiers Lannemezan
  • Point sur annuaire
  • Questions diverses

 

RETOUR SUR LA JOURNÉE DE TABACOLOGIE DE LAFITOLE

Le RAMIP commence par remercier la directrice de la communauté et à travers elle tous les résidents de la communauté qui ont fait, par leur disponibilité, le succès de cette journée.

Les membres du GT soulignent la qualité de l’accueil, du repas, de la visite et estiment que ces conditions ont permis le bon déroulement de la journée.

Sur le plan tabacologie, le travail en groupe a permis l’échange des pratiques profitables à toutes et tous.

Les données sur la cigarette électronique ont permis également d’éclairer la connaissance du produit et favoriser son utilisation en réduction des risques et dans le sevrage tabagique.

La journée a laissé un si bon souvenir que le GT propose de renouveler l’expérience avec comme thème la coordination des actions en vue du mois sans tabac.

Pour cela, le délai doit être assez important afin de ne pas répondre précipitamment à des appels de L’ARS.

Ainsi la date fixée est le mercredi 5 juin à 10 h 30 pour le GT et à 14 h pour la coordination mois sans tabac, repas pris ensemble.

 

RETOUR SUR LA JOURNÉE RÉGIONALE

Parmi les membres du GT qui ont assisté à la journée régionale, les retours semblent satisfaisants.

Les plénières ont été unanimement appréciées mais le manque d’échange a été souligné par tout le monde.

Le Parcours de vie de AIDES a été très apprécié par sa capacité à vivre le parcours difficile d’un usager.

Les membres du CAARUD de CASA 65 soulignent que si l’expérience était intéressante, elle les a privés de suivre les autres ateliers proposés en étant bloqués sur l’atelier RDR.

L’atelier « addictologie en milieu rural » a été jugé un peu trop long et le RAMIP propose de le mettre comme fil rouge de la prochaine édition.

Autre atelier très apprécié est celui du médiateur pair et enfin, l’atelier addiction et handicap n’a pas atteint ses objectifs, qui n’étaient d’ailleurs pas bien définis !!

Pour finir sur la journée régionale, la restitution par les clowns a été globalement appréciée.

 

PROJET VERS LES SOINS PREMIERS A LANNEMEZAN

Avant d’aborder ce projet, le GT revient sur la réunion de Lourdes où, si on avait touché un nombre de professionnels non négligeable, l’objectif n’avait peut-être pas été bien défini et le résultat auprès des professionnels du premier recours n’a pas été celui que l’on espérait.

De ce fait, définir l’objectif de ces réunions semble le plus important.

Faire connaître les structures et la façon dont elles travaillent, est important mais n’apporte pas un grand plus sur la prise en charge sur le terrain des problématiques d’addictologie.

La présentation des structures, si elle doit avoir lieu, doit être brève, succincte et aller à l’essentiel : Comment on peut vous aider !

Le problème posé est une certaine démission de la part des professionnels du premiers recours à s’engager dans les accompagnements en addictologie.

Il faut donc apporter des compétences et servir d’appoint à l’accompagnement quand les ressources ne suffisent pas (apport du psycho-social).

En cela, l’approche de la réduction des risques peut représenter une nouvelle approche, peut-être plus accessible et qui semble profiter à la fois au patient et au médecin.

Casa 65 rapporte une expérience de réunions avec des médecins “adresseurs” à partir de situations cliniques, ce qui a permis d’élever le niveau de compétences et donc d’améliorer le parcours de soins.

Pour cette soirée, un COPIL se réunit dans la foulée et va mettre en place l’organisation logistique et scientifique de cette soirée.

Ce COPIL est constitué de :

  • Les chemins de la lande
  • CSAPA Du Val d’Adour
  • ANPAA 65
  • CASA 65
  • LAFITOLE
  • ASTUGUES
  • HÔPITAL DE TARBES
  • VIE LIBRE

Si d’autres personnes veulent le rejoindre, il est ouvert !

 

QUESTIONS DIVERSES

  • CASA 65 présente les problèmes rencontrés en RDR sur les programmes d’échanges de seringues (PES)
    • Certains pharmaciens du plateau ne jouent pas le jeu, soit dans la participation au PES soit dans la délivrance de TSO qu’ils refusent.
    • Le RAMIP propose une action pour essayer de réunir les pharmaciens dans une action de sensibilisation à l’addicto.
    • Contacts pris en dehors de la réunion
  • Parcours de AIDES
    • Le parcours durant la journée régionale a beaucoup intéressé et séduit
    • Sa pédagogie pour comprendre les problématiques des usagers a donné envie à certains de le refaire sur le territoire. AIDES est disponible pour transmettre les clés pour le mettre en place. Le RAMIP fera passer les coordonnées des responsables chez AIDES
  • Info CASA 65
    • Arrivée d’un nouveau temps plein de médecin : Dr Franqua DONATELLA

 

La prochaine réunion aura lieu le mercredi 5 Juin à 10H30 et sera suivie par le repas et la réunion du groupe Tabacologie.