Compte rendu – Groupe Territorial Tarn-et-Garonne GT82 – 9 février 2017

Groupe Territorial, Compte rendu, GT82

Présents :

Pierre Berthomes (CH Montauban), Stéphanie Gosso (Château de Longues Aygues), Jérome Heysch de la Borde (CH Montauban), Michel Magnano (SAVS de Montauban – ADAPEI 12-82), Nicolas Parmentier (EPICE 82), Catherine Piquemal (Château de Longues Aygues),

 

RAMIP :

Jean-Paul Boyes, Alexandra Montéro, Francine Quesada.

 

Excusés :

Gérard BOURRAT (Château de Longues Aygues), Edith Hiver-Anselmi (Santé Publique France), Arnaud Lignières (Pharmacie Lignières), Mme Ramond (Pharmacie des Récollets), Elisabeth Saint-Pastou (ANPAA 82).

 

Ordre du jour :

  • Préparation des groupes d’échange de pratiques professionnelles : choix des thèmes et méthodologie,
  • Point sur les Maisons de Santé,
  • Questions diverses.

 

Après le tour de table, est à noter la présence de Monsieur Michel Magnano, éducateur spécialisé au Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) de Montauban (rattaché à l’ADAPEI 12-82 (Association départementale de parents et d’amis des personnes handicapées mentales de l’Aveyron et du Tarn-et-Garonne) qui décrit ses attentes :

  • Problématique de la qualité de l’accompagnement,
  • Problématique de l’addiction dans le domaine du handicap, aussi bien mental que physique, avec le difficile équilibre entre le respect de l’individu et de sa vie privée et l’accompagnement des conduites addictives.

Il souligne l’importance de l’aidant dans cet accompagnement.

 

Préparation des groupes d’échange de pratiques professionnelles : choix des thèmes et méthodologie

Rapide rappel du contexte de la journée d’échange autour de présentation de situations pratiques du mois de mai dernier, où certains professionnels sont restés un peu frustrés, même si l’objectif de rencontre et d’échanges a été atteint.

Il a donc été décidé une meilleure définition des objectifs afin d’adapter les outils pédagogiques.

Sur ce sujet, Nicolas Parmentier, d’EPICE 82, souligne l’intérêt de l’atelier « Parcours de soins » organisé par AIDES et découvert au cours de la Journée Régionale du 15 décembre 2016.

Après échanges et explications des méthodes d’animation de cet atelier, il est décidé de l’adapter aux besoins et pratiques des professionnels du Tarn-et-Garonne. L’atelier repose sur l’élaboration de situations que le Groupe Territorial du Tarn-et-Garonne s’engage à écrire pour une meilleure adéquation des problématiques de terrain (addiction en milieu rural, éloignement des structures, distances géographiques, contraintes de transports…).

Le RAMIP s’engage à contacter AIDES pour étudier la faisabilité de ce projet.

Il est prévu de l’organiser dans la période mai-juin. Une réunion préparatoire en GT sera prévue en avril.

Le format choisi est celui d’un après-midi, de 13h30 à 17h00.

L’atelier « Parcours de soins » devrait durer 2h00. Il reste 1h00 dont le contenu est à définir (formation thématique, échanges sur des problématiques…).

Une demi-heure de pause conviviale permettra les échanges entre les professionnels.

Cette demi journée sera dans la continuité de celle organisée en mai 2016 et s’orientera donc vers le même public.

Il est reconnu par tous que les problématiques addictives concernent de nombreux professionnels. Une deuxième demi journée sera ouverte à ces professionnels au cours du dernier trimestre de l’année. L’idée d’atelier de réflexion sur des problématiques particulières (place des aidants, structure d’accompagnement, réduction des risques…) semble un outil pédagogique intéressant.

 

Point sur les Maisons de Santé

Nicolas Parmentier précise au groupe qu’il a rendez-vous avec Mme le Dr Gillard, responsable de la Maison de Santé de Montech pour mettre en place un partenariat. Il avait été convenu de mener une action en direction de la Maison de Santé de Labastide Saint-Pierre, vu les soucis actuels rencontrés par cette structure, il semble opportun de repousser cette action.

Toutes les Maisons de Santé vont être recontactées afin d’avoir une présentation orale de la Plateforme de soutien aux professionnels.

 

Questions diverses

Plateforme

L’annonce est faite que l’accès à la Plateforme de soutien aux professionnels a été envoyée à tous les médecins généralistes de Midi-Pyrénées. Autour de la table, un médecin présent dans le groupe est répondant sur la plateforme. Le concept ne recueille pas l’unanimité. A revoir donc après évaluation. A priori les demandes émanant des généralistes du Tarn-et-Garonne semblent résolues en direct (au téléphone) par les addictologues contactés.

Avenir du Groupe Territorial

L’ensemble des participants semblent satisfaits de l’organisation de ces groupes de travail. Le rythme et les horaires semblent convenir. De la même manière, le fait de changer d’endroit d’une réunion à une autre permet aux professionnels de découvrir les lieux d’activité des uns et des autres. Reste à définir le jour de la semaine qui conviendrait à la majorité (proposition du lundi, à confirmer). Dans la forme, l’ouverture à d’autres membres des équipes semblent indispensables. Un effort dans l’animation doit être fait afin de favoriser l’implication de tous.