Annonces

La Case de Santé recrute un-e ACCUEILLANT-E du centre de santé



La Case de Santé est une association gestionnaire d’un centre de santé agréé et du Pôle Santé-Droits.
Depuis 12 ans elle développe ses projets en s’appuyant sur une équipe pluridisciplinaire composée aujourd’hui de 22 salarié-e-s (Médecins Généralistes, Infirmière, Psychologues, Sage-Femme, Accueillant-e-s, Travailleurs Socio-Juridiques, Médiateurs en santé, Agent d’entretien, Coordination administrative...). La Case de Santé accueille plus de 3 000 usager-e-s, dont une grande partie est composée de migrant-e-s et de populations exposées à la précarité sociale.
La Case de Santé recompose actuellement son équipe d’Accueillant-e-s dans une perspective de fort
développement.

L’Accueillant-e est la première personne que les usager-e-s du centre de santé rencontrent. Son rôle est donc primordial pour assurer un accueil bienveillant et non-jugeant, instaurer une relation de confiance avec les usager-e-s et les orienter vers les autres professionnel-le-s de l’équipe. Outre les missions spécifiques à ce poste décrites plus bas, l’Accueillant-e est un-e professionnel-le intégré-e au travail d’équipe de la Case de Santé, et participe donc à la prise en charge globale des personnes.

Au sein d’une équipe de trois accueillant-e-s, vous aurez pour principales activités :

- Accueil du public
Accueil des usager-e-s (accueil physique et accueil téléphonique)
Présentation de la Case de Santé
Recueil des demandes des usager-e-s
Gestion des appels (standard téléphonique),
Gestion des rendez-vous (programmés, non-programmés)
Gestion de la salle d’attente
Orientations (en interne ou externe)

- Gestion du tiers payant
Point sur les droits à la protection maladie : vérification et information des usager-e-s
Facturation, codage des actes, encaissement des actes, télé-transmission, traitement des rejets

- Tâches administratives
Création et tenue du volet administratif du dossier numérique des usager-e-s
Tri courrier
Scan et classement des documents médicaux et sociaux dans le dossier patient-e

Compétences et qualités nécessaires
Maitrise des outils bureautiques et capacité à apprendre
Sens de l’accueil et de l’écoute
Codage et Facturation des actes selon les nomenclatures de l’Assurance Maladie
Gestion du Tiers-Payant

Autonomie, Rigueur et sens de l'organisation. Capacité de travail en équipe.
Tact, diplomatie et sens du relationnel. Savoir être attentif et rassurant.
Capacité à traiter des situations conflictuelles.
Position de non jugement
Adhésion aux fondamentaux de l'association
Comme tou-te-s les professionnel-le-s de la Case de Santé, l’Accueillant-e est soumis-e l’obligation de
discrétion et de confidentialité.

Maîtrise de la langue arabe impérative (dialectes maghrébins).
Expérience de l’accueil requise.
Expérience de la facturation des soins et de la gestion du tiers-payant vivement souhaitée.


CDI. Temps de travail : 24 heures hebdomadaires annualisées.
Poste basé au 17, place Arnaud Bernard à Toulouse.
Rémunération sur la base du coefficient 394 de la grille des salaires en vigueur au sein de l’association, soit un salaire brut de 1189,56 euros pour les 24 heures hebdomadaires.
Envoyer CV et lettre de motivation à : contact@casedesante.org
Candidatures réceptionnées jusqu’au 20/11/2018
Prise de poste début décembre 2018

A.N.P.A.A 65 recrute un(e) éducateur(trice).



Dans le cadre de ses missions de soin l’Association Nationale de Prévention et Addictologie recherche un éducateur (trice) pour son établissement des Hautes Pyrénées.

L’éducateur spécialisé travaillera au sein d’un établissement de soins, d’un C.S.A.P.A. (Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) dans le 65 sur le site de Tarbes et de la maison d’arrêt de Tarbes.

Fonction :

Dans le cadre du projet d’établissement, l’éducateur spécialisé évaluera la situation individuelle, familiale et sociale de l’usager. L’éducateur spécialisé analysera la situation, engagera les interventions nécessaires, réagira aux situations d’urgence. Il conduira une action éducative auprès des usagers, dans le but de développer leurs capacités personnelles et de favoriser leur intégration ou réintégration dans la vie sociale, Son activité s’effectuera sous la forme d’un accompagnement social dans une relation bilatérale, élargie à l’entourage. Il proposera un accompagnement dans une approche clinique au plus près du besoin de l’usager.

Son activité s’inscrira surtout dans un travail d’équipe à l’intérieur comme à l’extérieur de la structure (travail en partenariat et interinstitutionnel).

Compétence :

D.E.E.S. et expérience en addictologie souhaitée et ou en milieu carcéral.

Aptitudes :

Qualités de présentation - Ecoute - Travail en équipe - Capacité rédactionnelle/qualité de synthèse - Distanciation - Compréhension - Sens de la communication - Adaptation - Autonomie et initiative - Pédagogie - Mobilité - Organisation – Disponibilité - Pratique du traitement de texte - Pratique de la messagerie électronique - Pratique d’intranet et d’internet - Permis de conduire exigé

Conditions :

1 ETP en CDI.
Poste à pouvoir début 2019
Convention collective des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966.
 
Adresser candidature + C.V. à :
Monsieur le directeur d’établissement A.N.P.A.A. 65
65 rue Georges-Lassalle 65 000 Tarbes
Anpaa65@anpaa.asso.fr



 
 
 
 

La Case de Santé recrute des MÉDIATEURS-TRICES EN SANTE



La Case de Santé est une association gestionnaire d’un centre de santé agréé et du Pôle Santé-Droits. Depuis 12 ans elle développe ses projets en s’appuyant sur une équipe pluridisciplinaire composée aujourd’hui de 22 salarié-e-s (Médecins Généralistes, Infirmièr-e, Psychologue, Sage-Femme, Travailleurs Socio-Juridiques, Médiat-rices-eurs en santé...). La Case de Santé accueille plus de 3 000 usager-e-s, dont une grande partie est composée de migrant-e-s et de populations exposées à la précarité sociale.

Depuis 2017, la Case de Santé s’est engagée dans un projet-pilote lauréat de l’appel à projet ministériel « Accompagnement à l’autonomie en santé ». Ce projet mobilise deux axes d’intervention : la médiation en santé de premier recours et la santé communautaire. Il se propose également de construire, en travaillant un référentiel-métier et une offre de formation, un nouveau métier du champ de la santé : la médiation en santé de premier recours. C’est dans ce cadre que l’équipe de médiation de la Case de Santé opère, avec le soutien d’un-e chargé-e de projet et d’un coordinateur. Il se déploie sur trois quartiers : Arnaud Bernard, les Izards et Empalot.

La médiation en santé est un ensemble de missions et de fonctions offrant une interface aux usager-e-s dans leur relation au système de santé et/ou aux professionnel-le-s de santé, dans l’objectif de faciliter l’accès aux soins et aux droits, d’améliorer la maîtrise par la personne des questions qui concernent sa santé, de l’accompagner dans son parcours en santé, dans la prise en compte de ses besoins.

Au sein d’une équipe de quatre médiateur-trice-s, vous aurez pour principales activités :
  • Santé communautaire : participation à la mise en place et à l’animation de temps collectifs dans une dynamique de santé communautaire. Le-la médiateur-trice est chargée d’animer des cycles d’ateliers, de participer à leur conception, à leur organisation et à leur évaluation en coordination avec le-la chargé-e de projet. Le-la médiateur-trice impulse la dynamique en santé communautaire au sein des collectifs, est garant-e de la bienveillance au sein des groupes, favorise l’expression des usager-e-s et aide à la mise en place des projets communautaires définis par les usager-e-s.
  • Médiation en santé de premier recours : le-la médiateur-trice en santé connait le territoire sur lequel s’inscrivent ses missions et accompagne les personnes du quartier dans une démarche d’aller vers et de faire avec, qui tend à favoriser l’autonomie en santé des personnes. Il-elle favorise l’accès aux droits et aux soins des personnes, facilite leurs parcours, en prenant en compte les déterminants sociaux de la santé dans un but de réduction des inégalités.
  • Dynamique de projet : le-la médiatrice participe à l’organisation du travail et à la dynamique du projet-pilote. Il-elle définit au sein de l’équipe projet les actions à mener et les orientations du projet pour atteindre les objectifs proposés. Il-elle participe aux actions de promotion du projet auprès des partenaires institutionnels et associatifs.
Savoir être :
  • Capacité à aller vers les personnes, capacité d’écoute bienveillante, d’empathie et de disponibilité. Capacité à créer les conditions de relations de confiance et d’accueil convivial. Respect de la confidentialité. Capacité à rester neutre et à ne pas juger dans la relation aux personnes accompagnées.
  • Être capable de gérer des situations conflictuelles, et capacité de gestion du stress.
  • Savoir questionner ses pratiques et sa posture. Être à l’aise avec le travail en équipe, Adhérer aux valeurs fondamentales de l’association, Savoir travailler en autonomie
Comme tou-te-s les professionnel-le-s de la Case de Santé, il-elle est soumis-e à l’obligation de discrétion et de confidentialité quant aux informations qui concernent les personnes accompagnées.

Savoir Faire :

Accompagnement individuel :
  • Savoir recueillir et identifier les besoins des personnes. Savoir chercher et délivrer une information adaptée. Savoir orienter les personnes dans leur parcours médico-psycho-social selon leurs besoins. Savoir aborder les questions de santé. Savoir construire un accompagnement dans le temps.
Dynamique communautaire :
  • Savoir communiquer en public. Savoir pratiquer l’écoute active. Capacité à acquérir et développer des techniques d’animation en collectif, dans une culture de promotion de la santé et d’éducation populaire.
  • Susciter la parole des autres, leur participation...
  • Savoir co-construire et conduire des projets collectifs, des actions de plaidoyer.
Connaissance de l’environnement :
  • Capacité à développer une connaissance des publics : systèmes de valeurs, codes et pratiques, ressources propres, ressources communautaires, problématiques médicales et médico-sociales, environnement socio- économique, sanitaire...
  • Capacité à développer une connaissance de l’environnement médico-social : accès aux droits et aux soins, cadre juridique en vigueur, acteurs du territoire, dont les professionnel-le-s de santé et les acteurs sociaux, ainsi que leurs codes et pratiques.
  • Capacité à construire un réseau professionnel.
Maîtrise des outils bureautiques ou connaissances de base et volonté d’apprendre.
Maîtrise d’une ou plusieurs langues (anglais, arabe dialectal, espagnol...) vivement souhaitée.

Dans la dynamique de notre projet, une large place est faite à la formation continue. Les compétences
visées sont toutes en travail permanent au sein de l’équipe qui construit des formats de formation
spécifiques et adaptés.

 
Trois postes sont à pourvoir immédiatement.
CDI. Temps de travail : 24 heures hebdomadaires annualisées.
Rémunération sur la base du coefficient 394 de la grille des salaires en vigueur au sein de
l’association, soit un salaire brut de 1189,56 euros pour 24 heures hebdomadaires.
Envoyer CV et lettre de motivation à : contact@casedesante.org
Candidatures réceptionnées jusqu’au 20/11/2018. Postes à pourvoir début décembre 2018.

Le centre hospitalier Gérard Marchant recrute un(e) assistant(e) de service social en addictologie

Poste d’assistant(e) de service social en addictologie
Disponible au 1er décembre 2018

 

Lieu d’exercice :

Unité d’Addictologie du Service Médico Psychologique Régional
Pôle de psychiatrie et conduites addictives en milieu pénitentiaire
Maison d’arrêt de Seysses, proche MURET

Employeur :

Centre Hospitalier Gérard Marchant
134 Route d’Espagne Toulouse

Description du poste :

Membre d’une équipe pluridisciplinaire.
Prise en charge sociale de patients et patientes souffrant d’addictions se trouvant incarcérés en maison d’arrêt.
Accompagnement dans l’exercice des droits des patients, suivis individuels ou de groupe, préparation à la sortie…
Participation à la vie institutionnelle du service et du pôle.
Rôle d’échanges et de coordination avec les partenaires sanitaires, réseau addictologie, justice etc…
Exercice incluant convention spécifique avec CSAPA.

Conditions :

Titulaire Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social.
Poste contractuel exercice à 100%.
Forte motivation et intérêt pour populations empêchées.
Expérience en addictologie, psychiatrie et/ou milieu carcéral souhaitable.
Permis B et véhicule.
 
Lettre de motivation, CV ou tout complément de demande à transmettre au médecin chef de pôle :
catherine.chaix@ch-marchant.fr

A.N.P.A.A 30 recrute un médecin à temps partiels (0,25 ETP)

Recruteur :
 
Etablissement de l’ANPAA, le CSAPA basé dans le Gard sur 4 sites (Alès, Bagnols sur Cèze, Nîmes et Vauvert), a pour but la prévention et les soins en addictologie.
www.anpaa.asso.fr
 
 
Profil de poste : Médecin consultant cf fiche en téléchargement
 
Poste à pourvoir le : 01 mars 2019
 
Temps de travail en équivalent temps plein : 0.25 ETP
 
Rémunération : Selon CC66 - grille de salaire des médecins
 
 
Coordonnées complètes du lieu d'exercice du poste : ANPAA 30 – 60 rue André Siegfried 30 000 NIMES
 
Candidature (CV + lettre de motivation) à adresser à :
Madame la Directrice ANPAA30
60 rue André SIEGFRIED
30 000 NIMES

Ou par mail : anpaa30@anpaa.asso.fr

 

A.N.P.A.A 46 recrute un médecin à temps partiels en CDI (0,8 ETP)

Nous recherchons pour notre Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), un médecin à temps partiels en CDI (0,8 ETP), sur notre site de Cahors.
 


L’activité des CSAPA gérés par l’A.N.P.A.A. s’adresse :
  • Aux personnes ayant une consommation à risque, un usage nocif ou présentant une dépendance à une ou plusieurs substances psychoactives ;
  • Aux personnes présentant des addictions sans substance ;              
  • A leur entourage.
Elle comporte obligatoirement :
  • L’accueil, l’information, l’évaluation médicale, psychologique et sociale de la personne ou de son entourage.
  • Son orientation en fonction des données de l’évaluation.
 
Le médecin :
  • assure la prise en charge médicale,
  • exerce dans le respect du projet d’établissement en tenant compte des différentes recommandations pour la pratique clinique et/ou conférences de consensus,
  • est habilité à pratiquer tous les actes de diagnostic, de prévention et de traitement,
  • s’appuie de façon efficiente sur les ressources du système de santé, notamment en relation avec le médecin traitant et les autres spécialités, en tenant compte simultanément des problèmes de santé aigus ou chroniques de chaque usager,
  • adopte une approche centrée sur la personne (dans ses dimensions individuelle, familiale et communautaire) mise en œuvre à l’occasion de consultations personnalisées,
  • participe aux réunions de travail de l'équipe, échange les seules informations nécessaires à la continuité et à la qualité des soins et de l’accompagnement,
  • propose, avec l’équipe, une réponse globale aux problèmes de santé tenant compte de toutes ses dimensions (physique, psychologique, sociale, culturelle, existentielle, en s’appuyant sur les ressources locales existantes, etc.)…
 
Ce poste est à pourvoir à partir du 1 octobre 2018.
Rémunération selon CC66 - grille de salaire des médecins spécialistes ou non, selon reconnaissance ou non de la spécialité.
Diplôme de doctorat en médecine
Qualités : écoute, rigueur, discrétion et savoir travailler en équipe
Débutant accepté
 
Candidature à envoyer à l’attention de Mme Céline EDET
A.N.P.A.A. 46
82, Chemin de Belle Croix, 46000 CAHORS
Tél : 05.65.53.25.61
Mail : anpaa46@anpaa.asso.fr


A.N.P.A.A 82 recrute un médecin à temps partiels en CDD (0,5 ETP)

Nous recherchons pour notre Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), un médecin à temps partiels en CDD (0,5 ETP), sur notre site de Montauban.
 

 L’activité des CSAPA gérés par l’A.N.P.A.A. s’adresse :
  • Aux personnes ayant une consommation à risque, un usage nocif ou présentant une dépendance à une ou plusieurs substances psychoactives ;
  • Aux personnes présentant des addictions sans substance ;              
  • A leur entourage.
Elle comporte obligatoirement :
  • L’accueil, l’information, l’évaluation médicale, psychologique et sociale de la personne ou de son entourage.
  • Son orientation en fonction des données de l’évaluation.
 
Le médecin :
  • assure la prise en charge médicale,
  • exerce dans le respect du projet d’établissement en tenant compte des différentes recommandations pour la pratique clinique et/ou conférences de consensus,
  • est habilité à pratiquer tous les actes de diagnostic, de prévention et de traitement,
  • s’appuie de façon efficiente sur les ressources du système de santé, notamment en relation avec le médecin traitant et les autres spécialités, en tenant compte simultanément des problèmes de santé aigus ou chroniques de chaque usager,
  • adopte une approche centrée sur la personne (dans ses dimensions individuelle, familiale et communautaire) mise en œuvre à l’occasion de consultations personnalisées,
  • participe aux réunions de travail de l'équipe, échange les seules informations nécessaires à la continuité et à la qualité des soins et de l’accompagnement,
  • propose, avec l’équipe, une réponse globale aux problèmes de santé tenant compte de toutes ses dimensions (physique, psychologique, sociale, culturelle, existentielle, en s’appuyant sur les ressources locales existantes, etc.)…
 
Ce poste est à pourvoir à partir du 1 septembre 2018.
Rémunération selon CC66 - grille de salaire des médecins spécialistes ou non, selon reconnaissance ou non de la spécialité.
Diplôme de doctorat en médecine
Qualités : écoute, rigueur, discrétion et savoir travailler en équipe
Débutant accepté
 
Candidature à envoyer à l’attention de Mme Céline EDET
A.N.P.A.A. 82
19, rue hoche, 82000 MONTAUBAN
Tél : 05 63 03 31 59 
Mail : anpaa82@anpaa.asso.fr


Le Centre Hospitalier Sainte Marie de Rodez recrute UN MEDECIN PSYCHIATRE / MEDECIN GENERALISTE ADDICTOLOGUE

LE CENTRE HOSPITALIER SAINTE-MARIE
DE RODEZ


Etablissement de santé privé d’intérêt collectif spécialisé en psychiatrie adulte

Recrute (H/F) :

UN MEDECIN PSYCHIATRE / MEDECIN GENERALISTE ADDICTOLOGUE

 
Le CH Sainte Marie de Rodez est le principal opérateur de psychiatrie de l’Aveyron, couvrant 4 des 5 secteurs psychiatriques du département. Il est le seul établissement du département habilité à dispenser des soins psychiatriques sans consentement et à assurer les urgences ; il intervient également à la Maison d’Arrêt de Rodez.
 
Il offre une capacité de 270 lits d’hospitalisation complète et 120 places alternatives à l’hospitalisation.
 
L’équipe médicale est composée de 34 médecins dont 28 psychiatres.

Le CHSM de Rodez a travaillé à la refonte de son projet médical.

Par ailleurs, nos structures extrahospitalières (Hôpitaux de jour, CMP, CATTP, appartements relais) assurent le suivi et la prise en charge des patients ne nécessitant pas ou plus d’hospitalisation.

Notre établissement est doté d’un Centre d’Accueil et de Soins aux Pharmaco-Dépendants (CASAP) d’une capacité de 9 lits. La vocation première de cette unité d’addictologie de niveau 2 en charge du territoire nord-est de l’Occitanie est de programmer des séjours de sevrage adaptés à chaque patient et de proposer des séjours de crise pour les patients nécessitant une prise en charge rapide. En parallèle, notre établissement possède un CSAPA qui évolue depuis plusieurs années dans une progression dynamique de prise en charge de l’ensemble des addictions. Le CSAPA Ste-Marie de Rodez a été désigné référent pour intervenir sur la maison d’arrêt de Rodez.

Nous offrons un poste CDI temps plein forfait annuel en jours :

- Convention FEHAP, Mutuelle, Prévoyance, Epargne retraite, …

- système par roulement de garde sur place (psychiatres) et astreintes rémunérées (psychiatres et généralistes)

- prise en charge du loyer pendant 6 mois
 
- possibilité d’accompagnement dans l’installation
 
Que vous soyez médecin généraliste ou psychiatre, vous souhaitez rejoindre notre équipe médicale, vous pouvez contacter Mme Christine FLOTTES, R.R.H. au 05.65.67.53.03 ou par mail candidature_rdz@ahsm.fr
 
CH Sainte-Marie – Service Ressources Humaines – CS 23207 OLEMPS – Lieu-dit Cayssiols 12032 RODEZ CEDEX 9
 

LA FONDATION BON SAUVEUR D'ALBY

LA FONDATION BON SAUVEUR D'ALBY
RECRUTE
1 MEDECIN à TEMPS PLEIN
                                              

 
 
Pour :
  • son service d'Addictologie Niveau II à mi-temps comprenant :
- 1 unité d'hospitalisation complète
- 1 unité d'hospitalisation de jour           
- 1 service de consultation
        
         En poste : 2 médecins à temps plein + 1 interne 
 
  • son CSAPA à mi-temps
         En poste : 1 médecin temps plein
        
  ----------

Contrat à Durée Indéterminée
activité centrée sur Albi
Convention Collective du 31-10-51

-----------

Contact : Dr Michel REOCREUX
05 63 38 15 78
reocreuxm@bonsauveuralby.fr

----------
 
Envoyer lettre de motivation et CV à :
 
DRH - Mme Muriel BENARD
Fondation Bon Sauveur d'Alby
1, rue de Lavazière – 81025 ALBI
drh@bonsauveuralby.fr
 
Dr Michel REOCREUX
Clinique d'Addictologie Saint Salvadou
Chemin de la Benne -  81000 ALBI
addictologie@bonsauveuralby.fr
 
 
 

LE CENTRE HOSPITALIER SAINTE-MARIE DE RODEZ

LE CENTRE HOSPITALIER SAINTE-MARIE
DE RODEZ
Etablissement de santé privé d’intérêt collectif spécialisé en psychiatrie adulte
 
Recrute UN INFIRMIER (H/F) EN CDI temps plein pour son CSAPA
 
Le Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) du Centre hospitalier Sainte-Marie de Rodez a un rôle d’accueil, d’évaluation et d’accompagnement des usagers. Il a aussi une mission d’orientation et de prévention.

Le CSAPA dispose d’un point Méthadone et intervient également à la Maison d’Arrêt de Rodez.

Vous aurez notamment à :

- Accueillir les usagers, leur famille et des intervenants collaborant à leur prise en charge
- Réaliser les soins infirmiers et les activités thérapeutiques adaptées aux situations en respectant les protocoles d’hygiène et les règles de bonne pratique
- Réaliser à l’admission le recueil de données à présenter lors de la réunion hebdomadaire pluridisciplinaire
- Identifier les situations d’urgence ou de crise et y faire face par des actions adaptées
- Evaluer l’état de santé et le degré d’autonomie de la personne
- Créer une relation de confiance et de soutien avec le patient et son entourage
- Utiliser les techniques d’entretien appropriées, et de médiation thérapeutique en individuel ou en groupe
- Entreprendre des démarches de réadaptation et de réinsertion en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire du CSAPA, en ambulatoire ou au domicile de la personne soignée
- Saisir l’activité sur le logiciel médical prévu à cet effet
- Participer aux réunions de synthèse du CSAPA
- Travailler en réseau en lien avec les professionnels du champ sanitaire et social

Vous êtes diplômé(e) Infirmier et souhaitez rejoindre notre équipe,

Merci d’adresser CV et lettre de motivation à :
Centre Hospitalier Sainte-Marie
Mme FLOTTES – Responsable des Ressources Humaines
CS 23207 Olemps
Lieu-dit Cayssiols
12032 RODEZ CEDEX 9
Candidature_rdz@ahsm.fr

 


OK
Notre site internet utilise des cookies pour réaliser des statistiques de consultations anonymes.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'information sur l'usage des cookies, cliquez ici.